a

 

EXPOSITION DES CRECHES DE NOEL

 13 au 26 DECEMBRE 2019

Eglise Saint Christophe – TOURCOING

 

A travers leur crèche

Les Tourquennois se racontent !

 Bienvenue au sein de cette exposition des CRECHES DE NOEL organisée

par l’Association des Amis de TOURCOING et du CARILLON.

 C’est à l’initiative de Didier DROART que cette exposition a vu le jour en 2011 au sein de l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon. L’ensemble des bénévoles de l’Association et de l’équipe paroissiale de Saint-Christophe vous présente cette 6ème édition, en souvenir de leur ami Didier DROART.

 Toutes les crèches exposées que vous retrouvez dans cette exposition, nous ont été prêtées par les Tourquennois d’ici et d’ailleurs. Sur votre parcours, vous aurez l’occasion de faire connaissance avec eux, au travers de ce livret.

 

 Bonne visite !…..

 

CRECHE n° 1 / UNE CRECHE D’ITALIERené DUTERTE

 « L’Italie n’était pas le pays avec lequel on avait le plus de relations commerciales. »  Néanmoins, c’est bien un livreur qui arrivait tout droit d’Italie qui lui a fait cadeau de cette crèche, alors que René travaillait au service import des 3 SUISSES. René, c’est notre bien sympathique Président de l’association des Donneurs de Sang à TOURCOING.

CRECHE n°2 / UNE COCCINELLE POUR ECRINMichel SCALBERT

 Ouvrez l’écrin !……… C’est non seulement la Sainte Famille que vous retrouvez, mais aussi la reconnaissance d’agréables moments passés en famille à l’occasion de vacances dans le LOT en 2009. Cadeau d’une sœur à une belle-sœur.

CRECHE n°3 / VIVE LA RETRAITEMichel SCALBERT

 Cela commence par un départ en retraite avec un week-end en Alsace offert par les collègues. A RIQUEWIHR, il est difficile de ne pas être émerveillé par la boutique de décoration de Noël qui a pignon sur rue ! C’est le « coup de cœur » pour cette crèche. La retraite se poursuit et Michel anime le comité patoisant au sein de l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon.

 CRECHE n° 4 / Martine BARRE°/

 CRECHE  n° 5 / Roger LAMBERT

  CRECHE n° 6 / LA TERRE DU PAYS / Thérèse et Michel DEMARQUE  

 A l’occasion du mariage de leur fils en 2005, Thérèse et Michel se sont rendus au RWANDA. Lors de leur séjour, Thérèse a eu l’occasion de visiter un atelier où l’on fabriquait des crèches. Elle n’a pu résister à l’envie d’acquérir cette petite crèche réalisée en latérite, roche riche en fer et alumine spécifique du pays.

 Bien entendu, depuis ces années la terre s’est un peu desséchée et un des rois mages a « perdu la tête » ! Qu’à cela ne tienne ! La Sainte Famille et les personnages qui l’accompagnent venus d’ailleurs, participent chaque année au rassemblement de toute la famille, le jour de Noël.

 CRECHES  n°7 à 10 / Didier DROART 

 A l’initiative de l’exposition des CRECHES DE NOEL qui a lieu tous les deux ans, Didier n’avait pu s’empêcher de faire une mini-exposition de crèches chez lui à Noël 2018.

 CRECHE n°11 / Didier DROART                « Il y avait au mur………, une crèche »

 CRECHE n°12 / 13 / 14 / 15 / Christine et Michel HONORE  

 Christine et Michel, membres actifs de l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon, ont participé dès le départ à l’événement « Crèches de Noël ». Cela devient désormais une habitude, à chaque voyage, ils reviennent avec une crèche dont ils nous présentent ici trois exemplaires.

 Dame Christine est aussi de la partie, lorsqu’il s’agit de canaliser au pied du Carillon, les personnes qui souhaitent visiter le « musée du Carillon », dont sieur Michel connaît à fond la machinerie qui date du XVIème siècle.

 CRECHES n°16  à 19 et (125 à 131) / Françoise LHERMITTE

 Pour Françoise : « Une crèche, c’est fait pour être exposée ». Aussi, c’est avec beaucoup de satisfaction qu’elle s’est investie dès les premières expositions CRECHES DE NOEL organisées par l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon. Depuis, elle a troqué sa grande crèche traditionnelle, pour une collection de crèches aux dimensions plus petites. Tantôt acquises au gré de ses coups de cœur, tantôt confectionnées à partir de livres pliés, cônes utilisés dans l’industrie textile, etc. Esprit créatif, habile de ses mains et ayant un contact aisé avec les enfants, c’est elle qui anime les ateliers ANGES au sein de l’église, à l’occasion de cette exposition.

 CRECHES n°20 (et 121) / Marie-Hélène LIARD  

 Peinture de chacun des santons, agencement du décor, recherche des différents éléments constitutifs, collage, etc. comme le dit Marie-Hélène : « je les ai faites de mes mains ». Les fèves de sa crèche sont issues de sa collection qui ne compte pas moins de 1 870 exemplaires. Marie-Hélène est Conseillère Municipale Déléguée à Tourcoing.

 CRECHES 21 / Guy PLAYOUST

 CRECHES n°22 et 23 / Philippe ANDRE

 CRECHE n°24 / Françoise GHESQUIERE/LEPOUTRE

 CRECHES n°25 / Michel SCALBERT

 CRECHES n°26 / RETOUR DU MEXIQUE / Catherine VANBESIEN

 Chez Catherine, une vitrine est consacrée à de petits objets : livres miniatures, dînette d’enfant et bien entendu cette petite crèche. Elle lui fut offerte par son fils en 1998, à l’issue d’un voyage qu’il avait effectué au Mexique.

 CRECHES N° 27 à 31 et (150 à 154) / Thérèse DUQUENNOY

 C’est en se rendant chaque année, à l’exposition des travaux de Noël d’une résidence de personnes âgées dans laquelle travaillait sa fille, que Thérèse a démarré sa collection de crèches. Il faut dire que l’un des résidents faisait des merveilles comme en témoignent les crèches exposées. Elle est très contente de lui rendre ici hommage, en participant à cette exposition.

 CRECHES N° 32 / AMIS DE TOURCOING ET DU CARILLON

 CRECHE n° 33 / BETHLEEM / Michelle JOURNE 

 Souvenir de voyage en Terre Sainte. Cette crèche fut acquise à BETHLEEM.

 CRECHE n° 34 / DES PATES A LA PORCELAINE / Annick PAGLIERO

 Pas de problème, les pâtes, cela se conserve !   Cela fait plus de 25 ans qu’Annick a réalisé cette crèche à partir d’une variété de pâtes alimentaires. Sa fille était alors installée en Italie, ce qui l’a amenée à faire le voyage à plusieurs reprises. Annick avait été frappée à l’époque par l’importance des rayons de pâtes alimentaires dans les magasins.

 Elle prenait alors des cours de peinture. Pour une exposition d’artistes amateurs, Annick a été amenée à créer cette crèche : agencement, collage, peinture, etc. Tenez-vous bien ! Les pâtes utilisées viennent directement d’Italie, les magasins français à l’époque ne disposant pas du choix que l’on pouvait trouver en Italie ! Cette création n’est pas passée inaperçue. C’est ce qui a valu à Annick de remporter un prix : « Un cours de peinture sur porcelaine ». Depuis……… . Annick s’est spécialisée dans la peinture sur porcelaine !

 CRECHE n° 35 / AU BAS DU MOULINJosé BARBIEUX 

 Voici une petite crèche qui sent bon la Provence !

José l’a connue dans sa plus tendre enfance et elle est restée un certain temps au fond d’un tiroir chez sa Maman. Pour notre plus grand plaisir, José l’a ressortie. En parfait « conservateur » du patrimoine culturel qu’il est, il l’a nettoyée et bichonnée, pour lui redonner ses couleurs d’antan. Il faut dire, que ce « bijou » est l’œuvre d’un célèbre santonnier installé à AUBAGNE (1953/1999), Lazare SMACCHIA.

 CRECHE n° 36 / Marcelle DUCROT                      Souvenir d’un voyage en Israël.

 CRECHE n° 37 / L’AIR DU LARGE / Jeanne-Thérèse PIRON  

 Elle n’avait pas eu l’occasion de  l’exposer en 2017 ! C’était pourtant bien son intention, lorsqu’elle avait eu le coup de cœur pour cette crèche acquise sur un marché aux puces de Charente Maritime. C’est maintenant chose faite.  Histoire d’amener l’air du large à notre exposition !

 CRECHE n° 38  / Renée BARRE                  Petit cadeau de ma fille, au retour d’un voyage en Alsace.

 CRECHE n° 39 / Albert DALLE , curé de Saint-Christophe

 CRECHE n° 40 / Albert DALLE , curé de Saint-Christophe

 CRECHE n° 41 / Martine BARRE

 CRECHE n° 42 / NOIX DE COCO / Marie-Jean LENOIR

 Cette crèche réalisée à partir d’une noix de coco nous vient en droite ligne du BANGLADESH, non pas par la valise diplomatique, mais dans celle d’un professeur qui se rend régulièrement au BANGLADESH avec ses élèves. C’est bien connu pour quiconque évolue dans l’univers des associations caritatives. Les valises regorgent au départ de produits identifiés de première nécessité pour les correspondants étrangers et elles servent au retour pour ramener l’artisanat local, qui sera vendu au profit de l’association. Cette crèche présentée ici a donc été réalisée dans le cadre d’un atelier de personnes handicapées. 

L’association AMITIE BANGLADESH créé en 2011 s’est donnée pour objectif de venir en aide aux plus démunis. Les familles pauvres, les personnes en situation de handicap, la scolarité des enfants, sont les trois axes sur lesquels se focalise l’Association.

 CRECHES n° 43 à 46 / Michel SCALBERT

 Il y en a qui, lorsqu’ils sortent d’un cours de gym, sont en nage et ont la mine déconfite ! Eh bien pas Michel ! Le pas leste et la mine réjouie, Michel emporte dans son sac de sport, entre t-shirt et baskets, non pas une, mais quatre crèches, que lui a remis Joëlle, la sympathique animatrice de gym du centre social des Phalempins / Bellencontre.

 CRECHE  n° 47 / GUERRE ET PAIX / Michel DEMEESTERE

 Chez Michel, il y a la crèche traditionnelle qui est mise à l’honneur chaque année et les petites crèches décoratives. Celle qu’il nous présente cette année dans le cadre de l’exposition est un coup de cœur ! Elle est en plomb. Michel a tout de suite pensé qu’elle trouverait sa place dans la vitrine, avec ses soldats de plomb. C’est un peu son « guerre et paix » à lui !

 Michel fait partie depuis longtemps de l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon et a participé au lancement de la première exposition des CRECHES avec Didier.

CRECHE  n° 48 / CRECHE VOYAGEUSE / Marie-Pierre DEMEESTERE

 Chaque fois que Marie-Pierre est amenée à se déplacer pour une retraite ou autre voyage, cette petite crèche l’accompagne. Elle souhaitait avoir quelque chose de personnel avec elle et ce « coup de cœur » se trouve au fond de sa trousse de toilette.

 CRECHE n°49  / Société Historique

  Je suis le mouton. Quoi de plus normal à Tourcoing, avec mes ancêtres ancrés dans l’histoire de  la ville !

Durant l’Avent, j’étais approché de la crèche pour autant de bons comportements des enfants de la famille mais des reculs étaient opérés lors des grosses ou petites bêtises.

 Je suis un vieux mouton, transmis au fil des générations et ma luminescence d’aujourd’hui n’est que le pâle reflet de la splendeur de ma toison d’antan. Maintenant, je vois moins bien la crèche, mais, elle et moi sommes quasi centenaires, alors pardonnez-nous. 

Toutefois, j’y aperçois des boiteux, des personnages hors taille, des étrangers … J’y vois surtout un temps où les différences deviennent énergie et partage pour construire notre vie de demain.

Alors ? Bêê Noël et Bêê Nouvelle Année à tertous ! »

 Avec la collaboration de la Société Historique de Tourcoing et du Pays de Ferrain et JF Berghe

 CRECHE n°50 / Roger LAMBERT

 CRECHES n° 51 à 56 et 211  COMPTOIR RELIGIEUX  

 Ces crèches sont mises à notre disposition par le COMPTOIR RELIGIEUX, 57 rue des Carliers à TOURCOING.

 CRECHE n° 100 / LA CRECHE DE MON ONCLE PAULPatrick MARTIN

De TOURCOING à TOURNAI il n’y a qu’un pas ! C’est la ville qui a vu naître l’abbé Paul SAMAIN. Ordonné prêtre en 1944, il exerça son sacerdoce en Belgique. Cette crèche, il l’a remise à sa nièce Thérèse qui la conserva plusieurs années durant, avant d’être confrontée au dilemme de devoir s’en séparer. Il fallait toutefois que cela ne soit pas fait n’importe comment. Valeur sentimentale avant tout, Thérèse et Patrick ayant entendu parler de notre exposition, nous ont confié leur crèche pour la postérité.

 CRECHE n° 101 / Monsieur OPIGEZ

 CRECHE n° 102 / ROCHDALE – Marie-Christine LEJEUNE

 Didier DROART, qui est à l’origine de l’exposition des CRECHES au sein des Amis de Tourcoing et du Carillon, a aussi été pendant une quarantaine d’années le Trésorier de l’association française des AMIS DE ROCHDALE. Lors d’un déplacement à Rochdale, Didier avait suggéré que l’association anglaise des FRIENDS OF TOURCOING participe à cette l’exposition. Ann SUTTON, un des piliers de l’Association anglaise a confectionné cette crèche au crochet pour faire plaisir à son ami Didier. Ann participe toujours aux échanges et lorsqu’elle vient à TOURCOING dans le cadre des échanges, elle loge chez Marie-Christine LEJEUNE, Présidente de l’Association des AMIS DE ROCHDALE depuis mars 2007.

 CRECHE  n° 103 / FIL DE LAINE / Françoise VAUBAN

 Riche de son vécu durant sa jeunesse à Roubaix, où l’industrie textile était encore florissante et où on y peignait la laine, Françoise aime à la tricoter de toutes les manières, comme en témoigne la crèche qu’elle nous présente ici. Passionnée par sa région et ses origines, elle est à l’affût de ses richesses et de son patrimoine, dont elle s’inspire pour ses diverses créations.

 CRECHE n° 104 / IL PLANTE SA TENTE ! / Crèche Saint Christophe

 Les personnages sont récents, mais la tente rappelle l’Epître aux Hébreux qui nous dit : « le Seigneur a planté sa tente parmi nous ». Avant la construction du Temple de Jérusalem, l’Arche de Dieu était abrité par la tente de la rencontre. Jésus est le Temple nouveau !

 Regardez en l’air, les Anges ont été faits par la section « bois » de l’EIC !

 Et surtout, entrez et restez un moment dans la Crèche. Le Seigneur a quelque chose à vous dire :

« Je suis là, Tu es là, je t’aime… »

 CRECHES n° 105 / VIVE TOURCOING ! VIVE CE PETIT COIN !/ Jeanne-Thérèse PIRON

 Santons du Sud ils étaient, Personnalités tourquennoises, ils sont devenus !

 Jeanne-Thérèse redonne vie aux santons de Provence qu’elle récupère, pour les approprier à l’Histoire de Tourcoing. Le Broutteux, le Duc d’Havré et bien d’autres côtoient l’allumeur de réverbères, le marchand de charbon, le bourleux et bien d’autres personnage encore.

                Les avez-vous reconnus ?

 . Dames Tiphaine, Yseult et Mahaut rendent visite au marchand de tissu pour choisir les plus belles étoffes, tandis que tout à côté, une petite bergère, Liette, garde ses moutons.

. Pierre de Ghestem, au temps de Louis XIV, le dernier seigneur de Tourcoing, Joseph Anne Auguste Maximilien de Croy  duc d’Havré (1744-1839) et son épouse Adélaïde Angélique de Croy (1741-1822).

. Baptiste le coulonneux et Anselme le pinchonneux.

. Ernest le marchand d’oches.

. Timoléon, le soldat de Napoléon.

. D’Justin avec ses couques à roj’ins, Pt’it Cho, Augustin le bourleux, Adelphie le facteur.

. Coralie la fileuse avec sa quenouille et Zélie et son rouet.

. Alphonse qui fume sa pipe.

. Julie la dentelière et son quinquin.

. Rigaubert de retour de son voyage à Paris.

. Floris l’zéclatcheux et Fidèle le tisserand.

. Thérèse l’buresse et Madeleine la repasseuse.

. Le mariage  de Gustave et Emilie : Monsieur le curé, Achille le suisse, Aristide le photographe, César le cordillonneux, Grégoire le joueur d’orgue de barbarie et Mamzelle Zéphirine.

. Gaspard le ramoneur, Rémi le marchand de charbon.

. Alfred le marchand de glaces, Basile et ses marrons chauds, Rosine et ses couquebaques, Florimond le marchand de lait battu.

. Modesse l’allumeur de réverbères, Victor le vitrier, Gaston le rémouleur, Ernestine qui épluche ses pommes de terre, Gabriel le rétameur.

. Etienne le brasseur et le grand Maître de la confrérie du duc d’Havré.

. Eugène le vannier, Louis le rempailleur de chaises, Léon le cordonnier, Lucien le maréchal-ferrant.

. Zoé la marchande des 4 saisons, Justine qui tire l’eau du puits, Marguerite et son balai.

. Jean-Paul le Crick-Sick.

. Agathon le meunier du Moulin-Tonton, Honorine la boulangère, Colas le mitron.

. Adèle et Marcel le vieux ménage, Edouard et Valentine avec le journal « La Brouette », Eugénie moud son café, Zéphine et Lalie dégustent déjà une bonne tasse.

 CRECHE n°105  / CRECHE DES ENFANTS ! / Jean-Marie MICHAUX  

 C’est plus fort que lui ! Chaque fois qu’il découvre un santon représentant un enfant, Jean-Marie ne peut s’empêcher de l’acquérir ! Recherchez-les au milieu de la centaine de santons qui composent sa crèche et dont il a fabriqué lui-même la structure. Cinq angelots virevoltent au-dessus de l’Enfant Jésus. Ce sont ses cinq petits-enfants. Et ce n’est pas tout !!!! Avez-vous repéré le pompier, le chef de gare, le randonneur. Jean-Marie se plaît aussi à rechercher les santons qui figurent les métiers de ses amis ! C’est un retraité tourquennois passionné, qui entre son implication dans des associations caritatives, sa passion pour les livres et les BD, fait joujou avec le train électrique qu’il a monté de toute pièce et qui occupe tout le dernier étage de son habitation.

 CRECHES  n° 107 et 108 / PECHE MIRACULEUSE ! / Pascale MEURISSE

 Elle vendait, non pas des cartes postales, mais du poisson dans la rue de Dunkerque à Tourcoing ! C’est à sa retraite qu’elle s’est prise de passion pour les CRECHES. Elle en possède plus d’une cinquantaine d’exemplaires de toutes tailles et de toute sortes. Pour cette exposition, Pascale nous a réservés tout particulièrement deux crèches. L’une réalisée avec le papier d’emballage de la maison Schabannel (les anciens Tourquennois s’en souviendront !) représentent les Saints Sacrements : baptême, confirmation, eucharistie, réconciliation, onction des malades, mariage, ordination. La seconde, réalisée au crochet, représente Justin portant les célèbres couques à rogins au Petit Jésus. Mais la crèche dont elle est la plus fière est celle qui prend quasiment toute la surface de son magasin. Décor, peinture, architecture, etc;…. elle a tout fait ! N’hésitez pas, elle sera très contente de vous accueillir pour une visite au 160 rue de Dunkerque à Tourcoing.

 CRECHES n° 109 et 110 (et 7 à 11 et 178) / Didier DROART

A l’initiative de l’exposition des CRECHES DE NOEL qui a lieu tous les deux ans, Didier n’avait pu s’empêcher de monter une mini-exposition de crèches chez lui, à Noël 2018.

 CRECHE n° 111 / SPOUTNIK / André BRICE /

 21 avril 1961 l’inimaginable se produisit et la science-fiction devint réalité. Youri GAGARINE est le premier homme à effectuer un vol dans l’espace. C’est sans aucun doute un fait majeur dans l’histoire de l’humanité, qui a inspiré André BRICE, Céramiste Potier.

 Son fils, ses filles et ses petits enfants nous invitent ici à découvrir la crèche qu’il réalisa cette même année et dont les personnages ont l’allure profilée des fusées spatiales. André BRICE, habité d’une foi profonde, l’a exprimée au travers de différentes œuvres : une mosaïque des « litanies de la Vierge, un « christ en gloire », des statues de saints. Il  a aussi réalisé le « chemin de croix » pour la chapelle de l’hôpital  Oscar-Lambret.

 André BRICE a aussi été professeur aux Beaux-Arts de Tourcoing de 1947 à 1978.

 CRECHE n° 112  / UNE MAISON DU PROCHE ORIENT / Domitille DEFFRESNNE – SAMYN

 Etablissement SAMYN PERMANDT à Tourcoing, avenue Gustave Dron sur un coin, cela vous dit ? Mais oui! C’était une entreprise de transport de laine, au temps où l’industrie textile était en pleine effervescence  à Tourcoing. Sachez qu’à l’époque, le menuisier de l’établissement a construit cette structure en bois, pour le plus grand plaisir des enfants de la maison.

 CRECHE n°113 / UNE PASSION / Céline VANSEVEREN

 Céline a découvert le modelage de la terre en 1999, au sein de l’association tourquennoise maintenant disparue : AUTRE RIVE.

La crèche qu’elle nous présente ici fait partie de ses premières réalisations. Elle s’est inspirée de la crèche qu’elle avait l’habitude de voir, lorsqu’elle se rendait chez ses grands-parents. La passion de la sculpture se faisant plus intense au fil du temps, Céline sculpte désormais d’après modèles vivants, au sein de l’association Art et Création universels à Lys-lez-Lannoy (Ferme du Gauquier).

 Si comme elle, la sculpture ou le modelage plus classique vous attire, elle vous invite à la rejoindre !

http://art-creation-universels.fr/      CELINE VANSEVEREN      06.85.99.56.62

 

CRECHE n°114/  UN JOYAU DE LA COUTURE ! Francine SAMYN

 Tout est tissu ! l’intérieur, l’extérieur, le contenu comme le contenant. Cela a dû très certainement occuper une maitresse de maison des heures entières ! En plein mois d’août, Francine, responsable des VOYAGES au sein de l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon, n’a pu résister à l’acquisition de cette crèche atypique sur le marché aux puces de Cabourg, qu’elle aime tant arpenter chaque année.

 

CRECHE n°115 / LA CRECHE DE MON LIBRAIRE ! / Claudine ALEXANDRE

 Cela fait 50 ans que Claudine possède cette crèche. Elle l’avait repérée dans la vitrine d’un libraire, qui à la fermeture de son magasin avait accepté de lui vendre. Depuis, elle a ajouté quelques personnages, puisque l’une de ses passions est la poterie et le modelage. Elle a aussi confectionné le décor, pour simuler les remparts de Jérusalem.

 

CRECHE n°116 / NOEL AU CIRQUE ! / Jeanne-Thérèse PIRON et Philippe ANDRE

 C’est en voyant ces clowns que Philippe a eu l’idée du « NOEL AU CIRQUE ». En collaboration avec  Jeanne-Thérèse, ils ont monté ensemble la structure et fidèle aussi à son habitude, Jeanne-Thérèse n’a pu s’empêcher de « rafraîchir » les costumes.

D’où viennent ces clowns ? Nul ne le sait ! C’est Didier, qui un beau matin a débarqué avec ces « trésors », sachant bien que parmi les Amis de Tourcoing et du Carillon, il y avait moult compétences pour les mettre en valeur et les intégrer à l’exposition des CRECHES. Félicitations à tous les deux !

C

UN CONTE DE NOEL

En route vers Bethléem, Marie et Joseph arrivent dans un gros bourg qui a pour nom Tourcoing. C’est le soir, Marie est fatiguée. « Joseph, où allons-nous nous abriter pour la nuit ? ». Sur la place du village, ils voient un chapiteau tout éclairé. On entend de la musique. C’est le cirque DUTRIEU, une troupe de clowns de passage est en train de répéter son spectacle.

Mais voici qu’une porte s’ouvre. Tom, toujours attentif à tout et à tous, aperçoit  le couple. « Entrez donc vous reposer, ici il fait chaud ». Pat, avec son sens pratique dit de suite « On va vous aménager un petit coin pour que vous ayez un peu d’intimité ». Et aussitôt, Phil étend  une couche de paille fraîche pour leur permettre de s’installer.

Les lumières s’éteignent. Tout est calme, chacun se repose.

Mais d’où viennent ces tintements de cloches et ce vagissement d’un bébé ?  Les clowns se précipitent. Ils voient un enfant que sa maman vient d’emmailloter, tandis que Joseph garnit de paille une auge en bois pour y déposer le bébé.

Une grande paix descend sur le monde. Et maintenant, au son du carillon de Tourcoing, se mêlent des chants joyeux « Gloire à Dieu, Paix sur la terre ».

Emerveillés par tout ce qu’ils voient, les clowns se concertent : « Que pouvons-nous offrir, nous pauvres clowns à cet enfant ? Et chacun produit son plus beau numéro. Fin conteur, Phil raconte ses histoires et Marco jongle avec ses balles, tandis que Dany joue de la trompette.

Pipo, lui, reste seul dans son coin. Il a une trop lourde peine et son cœur ne se réjouit pas. Marie lui dit : « Pipo, apporte ta peine à mon fils, il te soulagera ».

Mais déjà, l’aube pointe. Les bruits de la cité se mêlent au son des cloches. Les Tourquennois émerveillés découvrent ce cadeau divin et chantent en chœur « Il est né le divin enfant ».

Bien sûr, tout ceci est un conte. Jésus est bien né à Bethléem. Mais, s’il revenait à nouveau, pourquoi ne serait-ce pas chez Nous, à l’ombre du clocher de St-Christophe et de son beau carillon ?

 CRECHES n°117 et 118 / MUSEE DE LA POUPEE ET DU JOUET ANCIEN

 Ces crèches nous sont prêtées le MUSEE DE LA POUPEE ET DU JOUET ANCIEN de Wambrechies.

 Entre féérie et douce nostalgie, ce musée situé au Château de Robersart (centre-ville) rassemble 20 000 jouets, présentés dans des scénographies originales respectant échelle, matière et époque. Véritable promenade à travers un siècle d’histoire du jouet, vous y retrouverez : poupées en porcelaine et premières Barbies des sixties,  jeux flamands, trains électriques et voitures Citroën, soldats de plomb menacés par l’aviation et bateaux Radiguet et Bing se livrant une ultime bataille.

                                                                                      contact@musee-du-jouet-ancien.com        03/20/39/69/28

 CRECHE n°119 / UNE TRADITION ! / Thérèse SPRIET

 C’est devenu désormais une tradition ! Chaque année en décembre depuis plus d’une quinzaine d’années, les marchés de Noël des environs deviennent pour Thérèse des lieux d’investigation. Elle recherche le « santon », qui sera l’élu de l’année ! Le nouveau venu prendra place ensuite parmi ses congénères, dans sa crèche provençale.

D’après vous, quel est l’élu 2019 ????

 CRECHE n°120 / PREMIER VOYAGE A BOTTROP / Thérèse SPRIET

 Décembre 1988, premier voyage à BOTTROP, ville allemande jumelée avec TOURCOING. Sur le marché de Noël, Thérèse ne peut résister à cette crèche avec sa pyramide de Noël (weihnachtspyramid) si caractéristique. C’est pour elle le commencement d’une longue amitié avec les Amis d’outre-Rhin, au travers de l’association des AMIS DE BOTTROP. En 2001, Thérèse élue Présidente de l’Association voit le rapprochement avec les deux autres association de jumelage avec l’Allemagne : les AMIS DE BERLIN WEDDING et les AMIS DE MULHAUSSEN..

 CRECHES n°121 (et 20) / Marie-Hélène LIARD

 Peinture de chacun des santons, agencement du décor, recherche des différents éléments constitutifs, collage, etc. comme dit Marie-Hélène : « je les ai faites de mes mains ». Les fèves de sa crèche sont issues de sa collection qui ne compte pas moins de 1 870 exemplaires. Marie-Hélène est Conseillère Municipale Déléguée à Tourcoing.

 CRECHE n°122 / LIVRES PLIES / Ginette BRINGARD

 Son premier livre, Ginette l’a plié dans le cadre d’après-midis créatives avec ses petits-enfants. Comme tout débutant, le hérisson était la première pièce. L’intérêt pour le pliage grandissant, elle s’est documentée sur internet. Elle a réalisé sa première exposition en 2016 et a été surprise par l’intérêt que lui portaient les visiteurs.

 CRECHE n°123 / LES BOISERIES / Christian RIUS

 C’était un défi lancé en 2009 aux résidents de l’EPHAD « les Boiseries ». Alors qu’il aidait l’animatrice des lieux, Christian proposait aux résidents de créer leur propre crèche. Papier, colle, peinture et les voilà partis !… Renée, Jean-Marc, Didier et les autres réalisaient les premiers personnages de cette crèche, qui prit place dans le restaurant de la résidence à Noël.

« Les Boiseries » sont depuis fermées. Christian poursuit seul l’aventure et ce sont désormais 18 personnages qui composent cette crèche.

 CRECHE n°124 / PORTUGAL / Dominique VANDAELE

 Depuis 1996, la ville de GUIMARAES au Portugal est jumelée avec TOURCOING.

Pour l’exposition 2015, Dominique VANDAELE, Adjoint de quartier, avait demandé à un Tourquennois qui se rendait dans sa ville natale de Guimarães, de lui ramener une crèche. Ce fut chose faite en guise de cadeau par la famille  LADEIRO António José. La crèche se trouve désormais au pied du moulin à vent typique du Portugal, conçu par Françoise LHERMITTE, membre de l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon »

 CRECHES n°125 à 131 et (16  à 19) / Françoise LHERMITTE

 Pour Françoise : « Une crèche, c’est fait pour être exposée ». Aussi, c’est avec beaucoup de satisfaction qu’elle s’est investie dès les premières expositions CRECHES DE NOEL organisées par l’Association des Amis de Tourcoing et du Carillon. Depuis, elle a troqué sa grande crèche traditionnelle, pour une collection de crèches aux dimensions plus petites. Tantôt acquises au gré de ses coups de cœur, tantôt confectionnées à partir de livres pliés, cônes utilisés dans l’industrie textile, etc. D’un esprit créatif, habile de ses mains et ayant un contact aisé avec les enfants, c’est elle qui anime les ateliers ANGES au sein de l’église, à l’occasion de cette exposition.

 CRECHE n°132 / Gérard MOOS

 A plus de 80 ans, Gérard est toujours plein d’entrain. Peintre-décorateur de métier, il a fait les Beaux-Arts à Roubaix et à Tourcoing. Il fait partie de l’Association des Artistes de la Région Nord et participe régulièrement aux Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes. Expositions en France et en Belgique, natures mortes, fleurs et portraits sont ses thèmes de prédilection. Dans son atelier de Tourcoing, parmi les 400 toiles qui y sont entreposées, il a retrouvé ce tableau ici exposé, qu’il a peint il y a quelques années.

 CRECHE n°133 / TCHOU TCHOU / Rail 59 / Francis POURPOINT

 Dans la quiétude de la nuit du 25 décembre, s’avance le petit train qui mène les pèlerins à la Crèche voir l’Enfant-Jésus. Rails en laiton, traverses en bois, terrain en liège, tout a été étudié de façon à ce que ce dernier ne perturbe pas trop la sérénité environnante.

Cette animation nous est proposée par l’Association RAIL 59. C’est dans le quartier du Flocon qu’elle a élu domicile après avoir beaucoup voyagé : rue de Gand, le quartier de la Gare. Elle reconstitue actuellement le réseau ferroviaire de la Gare de Tourcoing. Maquette de 7,20 m avec entre autres reconstitution des immeubles à partir de calendriers de récupération, celle-ci sera le point fort du 40ème anniversaire de l’Association, qui sera fêté en 2020. Qu’on se le dise !              Visite sur RDV au 06/11/26/23/57

 CRECHE n°134 / « Et si, Joseph et Marie étaient portugais ? »/ Virginie VILA VERDE  

 Cette CRECHE DE NOEL présentée par l’Association « Vivências do Minho » a été réalisée tout spécifiquement pour participer à cette exposition. Elle a été créée de toute pièce par les membres de l’Association.

 Et si Joseph et Marie étaient portugais ? Tel a été le point de départ.

 A partir de documents d’époque sur les vêtements traditionnels dans la province située entre le Douro et le Minho (1880/1920), l’équipe s’est attelée à confectionner habits traditionnels et reconstituer un décor.

L’association Vivências do Minho a été créée en 2015 et a pour objectif de perpétuer les us et coutumes du Portugal au travers de deux activités : un groupe Musical de cavaquinhos sous le nom de OS BATE N’AVO et un groupe FOLKLORIQUE.

Ils sont plus d’une vingtaine de membres au sein de l’association, à la fois chanteurs, danseurs, musiciens. Voilà qu’ils se sont découvert une nouvelle vocation en tant que couturier/décorateur !

 CRECHES n°135 / Mme EVRAERD DESPREZ

 Dans son nouveau décor, c’est une crèche toute simple, une crèche familiale. Elle a 60 ans d’âge. Au cours de ces années, elle a connu quelques petits malheurs. Saint-Joseph a perdu la tête qu’il a fallu recoller. Les couleurs des différents personnages s’étaient quelque peu estompées et ce sont les enfants qui les ont repeints. C’est aujourd’hui la 4ème génération de la famille auprès de qui la tradition est respectée.

 CRECHES n°136 / CRECHE GOURMANDE / Guy PLAYOUST

 CRECHE n°137 / ICÔNE / Maguy MAES

 Elle aurait voulu faire les Beaux-Arts, mais cela n’a pas été possible. Avec les années toutefois  son intérêt pour les Arts s’est affermit et mari et amis lui offrirent boîtes de crayons et de peinture. Des prédispositions et un voyage aux frontières de la Yougoslavie et de l’Albanie, marquèrent à jamais son intérêt pour l’art de l’icône.

 Dans le cadre de cette exposition, Maguy nous fait le plaisir de présenter une icône qu’elle a spécialement créée pour la circonstance. A noter que quatre autres de ses icônes sont accrochées en  permanence à la cathédrale de Lille.

 CRECHE n°138 / Albert DALLE / Provence

 CRECHES n° 139 / CRECHE PAR CORRESPONDANCE ! / Monique KANIA

 C’était au temps où LA REDOUTE regroupait 6 000 salariés sur ses sites de Wattrelos et Roubaix. Dans les années 1970/80, figuraient entre autres au catalogue des articles de Noël, dont cette crèche. Monique, qui a fait toute sa carrière professionnelle à LA REDOUTE, l’avait achetée pour l’exposer pendant plusieurs années chez  elle.

 En exposant à nouveau ici la Sainte Famille, c’est aussi l’occasion pour elle de se rappeler avec beaucoup de bonheur, qu’elle a fait partie de la « Grande Famille » que composait l’ensemble des salariés de LA REDOUTE !

 CRECHES n° 140 / LA GRANDE FAMILLE ! / Martine MEURIN  

 Il fallait une grande crèche,…..pour réunir les 9 enfants de la famille ! C’est la maman de Martine qui l’avait achetée à l’époque. Avec le temps cependant, les enfants quittent la maison et celle-ci devient moins spacieuse. Martine récupère la crèche pour le plaisir de ses enfants et petits-enfants et ……… l’histoire se répète : les enfants quittent la maison et celle-ci devient moins spacieuse. Voilà au moins 3 ans que la crèche n’avait pas retrouvé la grange qu’avait confectionnée le mari de Martine. Ouf ! Elle reprend vie ici !

 CRECHE n°141 /  Pierre SIX

 Lorsque l’on est un passionné de modélisme (ferroviaire) et de dioramas, n’y a-t-il qu’un pas vers une crèche miniature ? C’est ce que nous démontre ici Pierre en réalisant cette petite crèche à l’échelle 1/87ème !

 CRECHES n°142 / ORIGAMI / Angélique DELEHOUZE 

 Toute de papier conçue, cette crèche multicolore est un remarquable exemple de l’art du pliage du papier, appelé ORIGAMI.

 En poursuivant cette activité bien au-delà des classes primaires, Angélique n’est pas peu fière de préciser qu’elle a contribué ainsi à la satisfaction de son enseignant de l’époque, qui attachait une grande importance au « devoir de transmission ». Entre papiers du Japon fabriqués en Chine, papiers d’emballage récupérés et papiers offerts, elle consulte internet et s’inspire d’un livre qui fait référence en la matière, mais qui a la particularité de venir du Brésil ? Qu’à cela ne tienne ! Quand on est une passionnée comme l’est Angélique, on va de l’avant !

 Maman de 2 enfants, tout en poursuivant son activité professionnelle, à son tour elle poursuit le « devoir de transmission ». Elle partage notamment sa passion en tant qu’animatrice bénévole au Centre Social de la Marlière. Surtout ne laissez pas brûler les p’tit papiers !

 CRECHE  n° 143 / PARRAIN ET MARRAINE / Thérèse TOULEMONDE

 Un décor de crèche acheté autrefois au grand magasin de jouets de la rue Saint-Jacques, chez HAZEBROUCQ. Un petit Jésus en cire que Thérèse s’est procuré au magasin d’articles religieux de la rue du Général Leclerc, chez MARESCAUX. La crèche s’est constituée au fil du temps. Tous les personnages de la Sainte Famille, ainsi que les Rois Mages, les animaux et l’ange ont été offerts à Noël à son mari, par Parrain et Marraine

 Comme le voulait la tradition. Murielle, la fille de Thérèse l’a ensuite complétée avec les santons, à son retour d’un voyage dans le midi. C’est effectivement une crèche qui a connu de très nombreux « Noël » !

 Et savez-vous ?…. Que Bonne Maman alors occupée à assurer la catéchèse à un groupe de futurs communiants, sa petite-fille avait entrepris de manger le petit Jésus de la crèche. Comme celui-ci semblait appétissant ! Tout comme les petits Jésus en sucre rose, qui autrefois garnissaient les « coquilles » ! Les pieds du petit Jésus s’en souviennent encore !

 CRECHES n°144 / LA VOILA QUI REPREND VIE ! / Andrée PLANTEFEVE  

 C’est avec beaucoup de plaisir qu’Andrée participe à cette exposition. C’est en fait l’occasion pour elle de ressortir cette crèche de famille, qu’elle avait découverte dans la cave de ses beaux-parents. Du temps de ses enfants, elle prenait place chaque année sur le meuble de la salle de séjour. Les enfants ayant quitté la maison, ce sont les chats qui ont ensuite montré un intérêt certain pour cet univers. Il a donc fallu mettre la crèche sous vitrine. Puis….., le temps a passé……… et elle est restée quelques années dans les cartons. La voilà qui reprend vie au sein de cette exposition !

 CRECHES n°145 / 146 / 147 / 148 / REPRENDRE LE CHEMIN DE L’ECOLE / Jean-Jacques HOCEPIED  

 L’Ecole Sainte Marie à la CROIX ROUGE est en quelque sorte sa seconde maison, depuis que Jean-Jacques a créé en 2006 l’Association AGAPE, qui réunit grands-parents et anciens parents d’élèves de l’école. En toute convivialité, chacun exprime sa passion pour le bois, le tricot, le crochet, au travers de divers objets vendus au profit de l’école. Il nous présente ici quelques exemplaires de ses crèches.

 CRECHE n°149 / UNE HISTOIRE DE FAMILLE ! / Chantal SCALBERT   

 C’est une véritable histoire de famille ! L’oncle de Chantal avait acheté cette crèche pour l’offrir à ses parents. Les parents de l’oncle ont transmis cette crèche à la maman de Chantal. Désormais, c’est Chantal qui en est la détentrice et qui est la sœur de Michel SCALBERT, qui expose lui aussi 7 autres crèches dans le cadre de cette exposition !

 CRECHES N° 150 à 154 et (27 à 31) / Thérèse DUQUENNOY  

 C’est en se rendant chaque année, à l’exposition des travaux de Noël d’une résidence de personnes âgées dans laquelle travaillait sa fille, que Thérèse a démarré sa collection de crèches. Il faut dire que l’un des résidents faisait des merveilles, comme en témoignent les crèches exposées. Elle est très contente de lui rendre ici hommage, en participant à cette exposition.

 CRECHES 155 à 160 / Didier DROART

 CRECHES N° 162 à 166 / AMIS DE TOURCOING et DU CARILLON

 CRECHE n° 167 / NOEL EN FAMILLE ! / Michelle JOURNE 

 Au retour de la messe de Minuit dans le quartier du BLANC FOUR, la famille se réunissait dans la salle de  séjour à proximité de cette crèche. Coquille, chocolat chaud et oranges réjouissaient toute la famille.

Soirée de recueillement donc en ce 25 décembre pour Michelle et ses frères. Il faut dire que Saint Nicolas était passé début décembre avec les cadeaux ! 

 CRECHE n° 168 / Crèche Notre Dames des Anges  

 Jean-François VANNESTE a été enfant de chœur (on dit Servant aujourd’hui) à Notre-Dame des Anges. Il nous en parle.

 « Cette crèche était imposante et trônait dans la nef gauche, près de la sacristie. Quand j’étais petit, il y avait au bord de la crèche un petit personnage africain. On déposait une pièce et il hochait la tête en remerciement. La nuit de Noël, la procession partait du fond de l’église. Un enfant de chœur, un «ancien», portait l’Enfant Jésus. Arrivée à la crèche, la procession s’arrêtait. Monsieur le curé prenait l’Enfant Jésus et le déposait dans la crèche, avec force coups d’encensoir, chants et grandes orgues. Je me souviens avoir porté l’Enfant Jésus. La trouille de le faire tomber !!!!! Car il était lourd et disproportionné par rapport aux autres personnages. Le cérémonial était impressionnant pour nous servants. J’ai commencé le service du chœur, je devais avoir à peine 5 ans ! »

 CRECHE n° 169 / Crèche Saint Louis

 C’était la crèche de l’église Saint-Louis implantée dans le quartier de l’Epidème. Désacralisée, l’église est devenue un espace évènementiel et culturel « LE PHARE DE TOURCOING ». La crèche est hébergée désormais au Centre d’Histoire Locale de Tourcoing.

 CRECHE n° 170 / ELLE SENT BON LA PROVENCE ! /  Nicole JAMET

 C’était un rituel…..! Chaque année jusqu’à ses 96 ans,  Mady sortait son papier « rocher » et installait minutieusement cette crèche sur le meuble du salon. C’était sa façon à elle de participer à l’évènement et peut-être de se rappeler sa prime jeunesse. Cette crèche, elle l’avait effectivement acquise auprès d’un artisan, qui l’avait lui-même façonnée, là-bas……. sur un des marchés locaux dans les environs d’EMBRUN (Hautes Alpes) d’où elle était originaire.

 Tourquennoise par son mariage, Mady nous a quittés cette année. Pour Nicole sa fille : « participer à cette exposition, c’est beaucoup d’émotion pour moi et une façon de perpétuer la tradition ».

 CRECHE n° 171 / AVEC DES ODEURS DE PAIN ! :/ Agnès VANDEBEULQUE

 Elle a été exposée pendant plusieurs années dans la vitrine ! Non, pas celle du marchand de crèches ! Mais dans celle de la boulangerie que tenait à l’époque Agnès et son mari. La crèche a ensuite fait partie du décor familial pour le plus grand plaisir des enfants et petits-enfants. Chaque année elle s’enrichit d’un nouvel élément : étoiles, sapins, santons, etc. C’est peut-être l’odeur du pain qui lui manquera le plus ici !

 CRECHE n° 172 / ANGE QUETEUR / Les Amis de Tourcoing et du Carillon

 Dans la grande tradition des crèches de Noël, cet ange quêteur en terre cuite remercie pour chaque obole en inclinant la tête. Les pièces sont introduites dans l’ouverture et tombent sur une languette en métal servant de balancier et font osciller la tête de l’ange pour le plus grand plaisir des enfants.

Cet ange quêteur a été fabriqué par l’artisan BACCI. Etablie à Orléans, la famille Bacci crée, à la fin du XIXème siècle, un atelier de moulages religieux. En 1937, elle rachète à Tours les Ateliers Pieraccini-Pélissier installés là depuis 1875, et dont elle conservera le nom et la «marque de fabrique» pour identifier ses modèles.

 Dès 1937, Roger Bacci prend la tête de ces ateliers qu’il s’efforcera de hisser au tout premier rang de la qualité. Secondé par son épouse et entouré d’une équipe compétente, il travaillera à donner à son entreprise ses lettres de noblesse : sa réputation de sérieux et de savoir-faire fera bientôt le tour du monde. Des finitions soignées, le souci du détail, l’expression d’un regard, l’esquisse d’un mouvement. Partout en France et dans le monde, chapelles, églises et basiliques abritent l’une ou l’autre des créations BACCI

 De 1975 à ce jour, la Maison Bacci perpétue à Tours la noble tradition de l’Artisanat : ce goût du bel ouvrage, dans l’esprit de ses créateurs – artistes, peintres, sculpteurs- et dans celui de son fondateur. Ainsi, la maison Bacci est aujourd’hui le dernier éditeur statuaire français d’articles religieux d’inspiration Saint Sulpicienne, en capacité de proposer plus de 500 modèles allant de 10 à 170 cm, dont cet ange quêteur de 35 cm.

 N’hésitez pas à lui faire dire MERCI !  Cela aidera notre association « Les Amis de Tourcoing et du Carillon »

CRECHE n° 173 / LOUIS RICHARD

 Ce théâtre de marionnettes, qui porte le  nom de son créateur, a vu le jour il y a 137 ans. Il figurait parmi les plus célèbres théâtres dans le Nord dans les années 1900, au temps où le théâtre de marionnettes était un spectacle très apprécié de la population. Aujourd’hui, c’est l’Association pour le Renouveau de la Marionnette à Tringle (Armat) qui le cultive et l’anime.

                                                                               Theatre-louis-richard@orange.fr

 CRECHE n° 174 / AFRIQUE / Céline PICAVET – DUQUENNOY

 CRECHE n° 175 / NOS AMIS LES ANIMAUX / Michelle VANDENBOSSCHE

 Cette crèche, Michelle l’avait acquise lors d’une vente à la SPA. C’était à la fois faire un geste pour aider cette structure dans sa mission vis-à-vis des animaux et ce fut aussi un coup de cœur ! Pendant très longtemps, elle a fait partie des fêtes de Noël avec enfants et petits-enfants. Les enfants et petits-enfants ont grandi et la crèche est restée dans sa boîte. Quel meilleur moyen que de la faire revivre, en l’associant à cette exposition !

 CRECHE n° 176 / BENIN / Thérèse MOYON 

 Oh !…..  Cela fait un certain temps que Thérèse détient cette crèche ! Celle-ci était exposée dans le cadre d’une exposition-vente organisée par les Pères Blancs à Tourcoing. Bien entendu, l’idée au départ était de leur rendre visite et de soutenir leur action par un achat ?!

 Comme elle attirait le regard cette crèche venue d’un pays lointain, avec ses personnages de taille imposante et sa couleur si particulière. C’était néanmoins un « certain budget », pour une famille aux ressources modestes, mais……… c’était aussi participer à une « bonne action » en faveur des Pères Blancs. « A trois reprises, nous sommes allés la voir cette crèche ! Depuis, c’est avec beaucoup de joie que nous la retrouvons chaque année pour fêter Noël en famille ».

 CRECHE n° 177 / CLE DE SOL / VENT DU NORD

 Les choristes de Vent du Nord de Tourcoing dirigés par Ariane Stelandre rendent  hommage à l’Enfant  Dieu…

 Le décor de fond est un montage réalisé à partir d’un tableau de l’artiste peintre Tourquennois Jacques Deblock, choriste de  » Vent du Nord ».

 CRECHES n° 178 à 192 / Marie-Pierre GOURDE

 Avoir connu Didier DROART il y a des lustres, alors qu’elle travaillait au Centre Social du Brun Pain. Aimer voyager à l’étranger, notamment à l’époque des marchés de Noël. Avoir été fascinée par la première exposition des Crèches de Noël organisée à Tourcoing. Tout concourrait donc à ce que Marie-Pierre démarre sa propre collection de crèches ! Crèches « coups de cœur » acquises dans les boutiques spécialisées des environs ou « fabuleux petits trésors » découverts au cours de voyages, ce sont plus d’une quinzaine de crèches qui constituent désormais sa collection.

 La dernière en date était encore à la veille de l’ouverture de notre exposition, sur le marché de Noël de Prague ! L’an dernier, sachant qu’elle se rendait à Budapest, Didier lui avait demandé de ramener une crèche. C’est la petite crèche dissimulée dans des épis de maïs. Elle faisait partie de sa mini-exposition qu’il avait installée chez lui à Noël 2018.

 CRECHE n°193 / Françoise DUPUYT LANNOO

 Françoise tient cette crèche d’un cousin, qui lui a offerte il y a quelques années. A vrai dire au départ, il n’y avait pas foule pour se recueillir auprès de la Sainte Famille. Mais c’était sans compter sur la voisine de Françoise, qui au gré de ses pérégrinations dans les différents marchés aux puces de la région, a trouvé maints personnages qui sont venus gonfler petit à petit le flot des pèlerins.

  CRECHE n°194 / KINDER / Marie-Agnès DUJARDIN 

 Ouf ! Cela fait des mois que Marie-Agnès fait les coins et recoins de sa maison, du grenier à la cave et de la cave au grenier, pour retrouver sa crèche familiale ! Et voilà qu’à la veille de la clôture des inscriptions pour cette 6ème édition de l’exposition des crèches, elle la retrouve…………là………., blottie au fond d’un placard, entre linge de maison et boîtes de rangement ! La crèche n’a pas fondu et sent toujours bon le chocolat, eurêka !

 C’est à la suite d’un article dans un magazine, illustré par des petits bonshommes créés à partir de capsules KINDER tant prisées des enfants, que Marie-Agnès a suggéré à ses petits-enfants de constituer une crèche. Capsules, feutrine, cotillons, colle, tissu, carton, etc., tout a été mis en œuvre. Personnages, animaux et décor, tout a été fait « maison » et chaque année, de nouveaux personnages s’ajoutaient au flot des pèlerins.

 CRECHE n° 195 / AU MILIEU D’UN VILLAGE COSMOPOLITE / Brigitte et Pascal DI NUNZIO

 Comme le dit si bien Brigitte : « j’ai commencé par une crèche comme tout le monde ! », sauf que lorsque l’on voit le résultat à aujourd’hui, on se dit que c’est quand même un peu plus que le TOUT LE MONDE !

 Un voyage de noce au Maroc, duquel on revient avec un petit chameau qui serait du meilleur effet à proximité de la crèche. Une amie qui ramène trois petites maisons typiques, à l’issue d’un voyage en Espagne…… Le tour est joué ! C’est le top départ du village de la CRECHE. Chaque voyage ensuite pour Brigitte et Pascal, est prétexte à revenir avec ce petit quelque chose qui permettra de se rappeler les bons moments et complètera la Crèche. Bien entendu, membres de la famille et amis ajoutent petit à petit leurs pierres à ce village cosmopolite, pour le plus grand plaisir de Brigitte et Pascal. C’est vrai qu’ils ont tous les deux le virus.

 Pour ceux et celles qui ont vu l’exposition en 2017, nul doute que la crèche « grandeur nature » de Pascal en a impressionné plus d’un, grands et petits. Pascal l’installe chaque année dans le jardin. Faut dire, qu’à l’intérieur entre la collection de crèches de Brigitte et la crèche avec son village, il ne lui reste guère plus de place !

 Cette année, au grand dam des petits-enfants, Valentin, Baptiste, Lou Anne et Louise, il ne sera pas possible de se réunir à proximité de la crèche et son village. Ils sont toutefois bien fiers que leur mamie expose sa crèche à l’Eglise….. La relève serait-elle assurée ?

 CRECHE n°196 / LOISIRS CREATIFS / Edith TIBERGHIEN

 Voici qu’Edith est revenue quelques années en arrière ! Elle a retrouvé cette crèche chez elle quelque peu abandonnée au fond d’un meuble. C’était au temps où sa fille Myriam faisait des « loisirs créatifs ». Notamment à Noël, il s’agissait de reconstituer une crèche à partir d’une planche en carton dans laquelle étaient prédécoupés les différents éléments. Edith s’est donc remise à l’ouvrage ! Elle a suivi scrupuleusement les indications de découpe et d’assemblage et voilà une superbe crèche qui reprend vie !

 CRECHE n°197 / UNE FOIS N’EST PAS COUTUME / Emmanuelle et Francis COORNAERT

 Monsieur et Madame VERMELEN avaient acheté cette crèche pour leur fille Denise. Chaque année, ils se rendaient chez « Joseph Truand » à Mouvaux, pour acheter le personnage qui viendrait compléter la crèche. C’était au temps où l’on dépensait avec parcimonie et où l’on savait attendre le nombre des années, pour que la crèche devienne de plus en plus belle à chaque Noël.

 Puis, ils ont offert cette crèche à Emmanuelle et Francis, qui chaque année l’associent à leur réunion de famille. Sauf que cette année, Noël ne se fait pas à la maison ! Il aurait été dommage de la laisser dans son carton et de faire une entorse à la coutume. « Quel meilleur moyen que de poursuivre ce rendez-vous annuel avec cette crèche qui nous a été confiée, en participant à cette exposition ! »

 CRECHE n°198 / Jean-Marie VUYLSTEKER

Cette crèche été constituée petit à petit depuis 1976. Les éléments et personnages proviennent d’Espagne.

 CRECHE n°199 / Jean-Marie VUYLSTEKER

Cette crèche achetée en Italie, pays où la tradition des crèches est très importante. Dans certaines familles, la crèche est exposée toute l’année dans la salon ou la salle à manger. Cette belle crèche était vraisemblablement destinée à celà.

 CRECHE n°200 / CROIX VERTE / Géraldine CATTEAU

 Si vous êtes Tourquennois, nul doute que vous avez déjà vu cette crèche quelque part ! Cherchez bien !?

Pendant plusieurs années à Noël, entre lotions de beauté et remèdes, elle a été exposée en vitrine à la pharmacie CATTEAU, 2 Grand Place.

 CRECHES n° 201 à 210 / ARTISANS DU MONDE

 Pour cette 6ème édition de l’exposition des CRECHES de NOEL, l’Association ARTISANS DU MONDE de Tourcoing nous présente une dizaine de crèches, qui nous viennent en droite ligne du PEROU. Celles-ci ont été fabriquées par un collectif d’artisans péruviens, selon un cahier des charges précis. Ce collectif, que l’association a eu l’occasion de rencontrer, permet de faire vivre plusieurs familles.

 L’Association ARTISANS DU MONDE est installée 14 rue Nationale à TOURCOING. Son fonctionnement repose sur le principe du « commerce équitable ». Elle propose donc vêtements, objets et denrées alimentaires issus de nombreux pays de par le monde, permettant ainsi aux autochtones de tirer des moyens de subsistance de leur travail.

 ARTISANS DU MONDE à Tourcoing, c’est aussi une forte implication dans l’animation de la ville. La SAINT JEAN, TOURCOING PLAGE, les NUITS DETONNANTES, etc., c’est entre autres sous forme de « Grands Goûters » que l’Association s’implique.

 CRECHES n° 211 et (51 à 56) COMPTOIR RELIGIEUX  

 Ces crèches nous sont prêtées par le COMPTOIR RELIGIEUX, 57 rue des Carliers à TOURCOING.

 CRECHES n° 212 / PELOTE DE LAINE / Françoise LEROY

 Le tricot a toujours été l’une de ses occupations favorites, qu’elle a mise entre autres au service de l’Association Saint Vincent de Paul, pour laquelle elle tricote poupées et plaids.

 Très impliquée aussi dans la vie de l’Eglise Saint-Christophe, Françoise a réalisé cette crèche au tricot, qu’elle nous présente pour la première fois.

 

CRECHES n° 213 / PAPIER ROCHER / Martine KLEIN

 Cette crèche avait été offerte à mes parents, par ma marraine, à l’occasion de ma naissance. Composée dans un premier temps de Marie, Joseph et Jésus, elle fut complétée au fil du temps.  

 

CRECHES n° 214 / TULLE BLANC / Martine KLEIN

 A l’occasion de sa communion, ma fille Louise a reçu cette petite crèche en cadeau de la part de mon parrain : l’abbé Hollebèque. Il l’avait achetée à la boutique Monastique de la cathédrale de Lille. Le  tulle blanc est ma petite note personnelle, pour la rendre plus originale.

  

CRECHES n° 215 / BROCANTE  / Martine KLEIN

 Les santons acquis lors d’une brocante ont trouvé place dans un palais doré, lui aussi déniché à l’occasion d’une autre brocante.

 

CRECHES n° 216 / TIFFANY  / Marie-Madeleine MORCRETTE

 Connaissez-vous la différence entre un VITRAIL et une composition TIFFANY. Dans les deux cas il s’agit d’un travail sur le verre. Par contre, pour le vitrail le contour est en cuivre et dans le second cas, le contour est en plomb.

 Marie-Madeleine réalise des « Tiffany » depuis une quinzaine d’années. Elle a appris sur le tas. La photo présentée ici (c’est trop fragile pour présenter l’original) représente le premier triptyque qu’elle a réalisé.

 

 

 

HISTOIRE DE CRECHE

La première crèche remonte à 1223. Il s’agissait d’une crèche vivante créée par François d’Assise. Soixante-dix ans après, Amolfo Di Cambio, sculpteur et architecte florentin, réalisa la première crèche dont on peut voir encore aujourd’hui quelques statues au musée de la Basilique de Santa Maria Maggiore à Rome.

C’est au XVème siècle que Luca et Andréa della Robbia présentèrent leurs crèches en terre cuite. Toujours au XVème siècle, on commença à installer dans les églises des crèches permanentes avec de grandes statues ou en petits modèles. Ce n’est qu’au XVIIème siècle que la crèche fit son entrée dans les maisons de nobles.

 Au XVIIème siècle, Naples devint célèbre pour ses crèches fastueuses et les aristocrates se lancèrent dans des représentations gigantesques avec des personnages ornés de bijoux et de vêtements précieux.

A la même période, à Bologne, naquit la Foire de Santa Lucia, un marché de santons qui existe encore aujourd’hui. En France, après la Révolution, la tradition de la crèche de Noël réapparaît d’abord en Provence où l’on fabriquait déjà des santons. Depuis ce moment là, la crèche fait partie des fêtes de fin d’année et nous invite aussi à laisser s’exprimer votre créativité.

 L’intégrale de Noël de Marianne Maison (Prima Donna Editions).